Le beau temps est de retour, on émerge à peine des soirées raclettes au coin du feu que c’est déjà l’heure du grand ménage de printemps (oui, tout le monde s’y colle). Quitte à ranger tes placards, profites-en pour choper les bons réflexes ! Cette année, le printemps sera minimaliste ou ne sera pas.

Refuser, réduire, réutiliser, recycler. Selon Emilie du blog Un peu bocaux à la folie, ce sont les quatre règles à suivre pour une garde-robe respectueuse de l’environnement, qui prend moins de place et qui fait se sentir bien. Tout ça selon les principes du Zéro Déchet, cette philosophie destinée à ne pas produire de déchet (ou le moins possible) tout en trouvant son équilibre, histoire de se sentir bien. Lors d’une conférence à la Maison du Zéro Déchet (on t’en a déjà parlé ici), elle nous livre ses conseils pour sauter le pas.

Le minimalisme, qui suit le précepte Less is more, est à l’origine un courant de l’art contemporain qui consiste à ne garder que l’essentiel. Forcément, il impose une certaine exigence esthétique (on pense aux monochromes de Klein ou à la fontaine de Marcel Duchamp). Le Zéro Déchet, en parallèle, est une philosophie qui vise à réduire au maximum ses déchets et à trouver SON équilibre pour simplifier le quotidien. Chacun va à son rythme ! Emilie insiste, il faut garder la notion de plaisir. En échange, on obtient un gain d’argent, de temps, et des nouvelles expériences. Après tout, il est prouvé qu’on ne porte en moyenne que 30% de sa garde-robe. Allez, plonge avec nous dans tes vêtements.